Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 18:19
Exposition de photographie à l'Institut français : Frédéric de la Chapelle

Du 31 mai au 30 juin
Institut français Iasi, espace d’exp
osition

Le programme de Frédéric de la Chapelle :


• Jeudi 30 mai à 17h00, Université des Arts « George Enescu » de Iasi, Département Photo-Vidéo
Rencontre avec les étudiants de l’Université des Arts « George Enescu » de Iasi


• Vendredi 31 mai à 16h30, Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iasi
Présentation du parcours professionnel, dans le cadre du projet « Une journée en Afrique », organisé par l’Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iasi


• Vendredi 31 mai à 18h00, Institut français Iasi
Vernissage de l’exposition «La mode africaine par l’objectif de Frédéric de la Chapelle »

Frédéric de La Chapelle est né en 1959 à Angers. Entre 1981 et 1983 il suit des études à l’Académie de la Grande Chaumière à Paris. Il débute en exerçant divers métiers dans le secteur du graphisme et de la communication. En 1995, il réalise son premier reportage de mode et, deux ans plus tard, sa première exposition personnelle aux Bains Douches. Il exposera ensuite ses travaux personnels à la galerie d’art L’Imprévu en 1999, au Véga, au Sixième Elément, au Sélect.

Frédéric de La Chapelle vit désormais entre Paris et Lomé et parcourt le continent africain en mettant son art au service des plus grands stylistes africains.

Les photographies montrées à l’Institut français de Roumanie à Iasi, à l’occasion de l’événement « Une journée en Afrique » organisée par l’Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iasi, ont pour la plupart été publiées dans des magazines de mode en Afrique. Elles ont été prises au Niger, au Ghana, au Sénégal, au Burkina Faso, au Congo, au Bénin, au Cameroun, mais aussi en Guadeloupe… ou à Paris ! Elles sont le reflet d’une créativité débordante, souvent inspirée par une tradition revisitée par des créateurs jeunes et talentueux.

Pour compléter l’exposition des photographies de Frédéric de la Chapelle, des tissus (pagnes) créés par la société HERITAGE – qui, comme son nom l’indique, travaille dans l’esprit de relecture de la tradition évoqué plus haut – seront montrés aux côtés des images et viendront donner une atmosphère propice, le continent africain étant cette année à l’honneur dans le cadre des manifestations organisées autour de la Francophonie.

Lectorat de français de Iasi
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 14:29

Aujourd'hui est le grand jour pour les résultats que vous attendez tous.

.

L'équipe d'Echos francophones et le jury remercient tous les participants, et félicitent les chers Lauréats qui ont fait honneur à la poésie francophone, avec leurs écritures et leurs sensibilités particulières.

.

grand prix de poésie Echos francophones

- Alexandra Gabriela Stanca pour "La Perte", de Craiova

.

.

poésie en vers pour lycéens ( 3 personnes ex-aequo)

.

- Maria Gavrilovici pour "La chute d'un empire en carton", de Suceava

- Lavinia Ioana Macsim pour "Chimère", de Piatra-Neamt

- Alexandru Tipa pour "Rêve perdu", de Suceava

.

poésie en vers pour étudiants :

.

- Ghazy Ladjemi pour "Poivre et sel", de Iasi

.

poésie en prose pour lycéens :

pas de prix décerné

.

- mention spéciale pour Anda Abina Ionescu pour "Le voyage de l'âme, de Craiova

- mention spéciale pour Diana-Paula Gherasim, de Iasi

.

poésie en prose pour étudiants :

pas de prix décerné

.

- mention spéciale pour Daniela Bratu pour "quand les mots veulent-ils cesser de se disputer ?", de Iasi

.

.

Les Lauréats, les participants et les francophones amoureux de la poésie, sont tous invités chaleureusement à la cérémonie de remise des prix, vendredi 24 mai, à 18:30, à l'Institut français de Iasi (salle B. Fondane).

Les Lauréats seront invités à faire chacun un petit discours et à lire leurs poèmes.

Un moment musical et un moment théâtral ponctueront cette cérémonie, qui se terminera par un petit banquet pour nous retrouver et discuter tous ensemble autour d'un verre de l'amitié.

.

Les résultats du concours sont aussi consultables sur le site de l'ASFI et sur les pages facebook d'Echos francophones et du Lectorat de Iasi.

.

L'équipe d'Echos francophones

Echos francophones. Résultat du concours
Lectorat de français de Iasi
commenter cet article
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 11:52


Barbara, surnommée "la Dame en noir", est restée l'une des plus grands artistes français/francophones, avec Edith Piaf, Jacques Brel, Georges Brassuns et Jean Ferrat...

Elle est considérée comme appartenant au patrimoine culturel français.

Barbara fut un auteur-compositeur-interprète. Elle est née à Paris le 9 juin 1930 et décédée le 24 novembre 1997 à Neuilly-sur-Seine.

Musicienne et compositrice, ses mélodies, subtiles et mélancoliques, se marient avec des des textes d'une grande poésie, lyrique et engagée.

"Dis, quand reviendras-tu ?" de Barbara

"dis, quand reviendras-tu ?"

paroles et musique de Barbara

Voilà combien de jours, voilà combien de nuits,
Voilà combien de temps que tu es reparti
Tu m'as dit: "Cette fois, c'est le dernier voyage"
Pour nos coeurs déchirés, c'est le dernier naufrage
"Au printemps, tu verras, je serai de retour
Le printemps, c'est joli pour se parler d'amour
Nous irons voir ensemble les jardins refleuris
Et déambulerons dans les rues de Paris!"

REFRAIN:
Dis, quand reviendras-tu?
Dis, au moins le sais-tu
Que tout le temps qui passe
Ne se rattrape guère...
Que tout le temps perdu
Ne se rattrape plus!

Le printemps s'est enfui depuis longtemps déjà
Craquent les feuilles mortes, brûlent les feux de bois
À voir Paris si beau en cette fin d'automne
Soudain je m'alanguis, je rêve, je frissonne
Je tangue, je chavire, et comme la rengaine
Je vais, je viens, je vire, je me tourne, je me traîne
Ton image me hante, je te parle tout bas
Et j'ai le mal d'amour, et j'ai le mal de toi

REFRAIN

J'ai beau t'aimer encore, j'ai beau t'aimer toujours
J'ai beau n'aimer que toi, j'ai beau t'aimer d'amour
Si tu ne comprends pas qu'il te faut revenir
Je ferai de nous deux mes plus beaux souvenirs
Je reprendrai la route, le monde m'émerveille
J'irai me réchauffer à un autre soleil
Je ne suis pas de ceux qui meurent de chagrin
Je n'ai pas la vertu des femmes de marins

éléments biographiques pour comprendre certaines chansons

La vie de Barbara est marquée par un drame secret. Barbara eut à supporter le comportement incestueux de son père pendant son enfance. Â l'âge de dix ans et demi, à Tarbes, son père abuse d'elle. Sa jeunesse bascule soudain « dans l'horreur » d'où personne, pas même sa mère, ne tentera de la sauver. Il recommence plusieurs fois, elle multiplie les fugues, en vain. Un jour, en Bretagne, n'en pouvant plus, elle se précipite à la gendarmerie, où son père vient la chercher et laisse entendre qu'elle ment. L'affaire est classée. Elle refusera d'évoquer le drame en public, sauf dans ses chansons ( " Nantes" et "l'Aigle noir") et ses Mémoires .

.

En décembre 1959, apprenant que son père, qui avait fui sur les routes pour noyer son crime dans le vagabondage et la déchéance, est mourant et la réclame auprès de lui à Nantes, elle se précipite à son chevet. Malheureusement, elle arrive trop tard pour recueillir son mea culpa et lui accorder son pardon. À la vue de son corps, à la morgue, ses sentiments oscillent entre fascination, panique, mépris, haïne d'une part et un immense désespoir d'autre part. Au lendemain de l’enterrement, elle commence l’écriture de la chanson Nantes, qu’elle terminera quelques heures avant son passage au théâtre des Capucines le 5 novembre 1963 et qui sera l'une de ses plus grandes chansons.

"Nantes"

paroles et musique de Barbara

Il pleut sur Nantes
Donne-moi la main
Le ciel de Nantes
Rend mon cœur chagrin

Un matin comme celui-là
Il y a juste un an déjà
La ville avait ce teint blafard
Lorsque je sortis de la gare
Nantes m´était encore inconnue
Je n´y étais jamais venue
Il avait fallu ce message
Pour que je fasse le voyage:

"Madame soyez au rendez-vous
Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup
Faites vite, il y a peu d´espoir
Il a demandé à vous voir."

A l´heure de sa dernière heure
Après bien des années d´errance
Il me revenait en plein cœur
Son cri déchirait le silence
Depuis qu´il s´en était allé
Longtemps je l´avais espéré
Ce vagabond, ce disparu
Voilà qu´il m´était revenu

Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup
Je m´en souviens du rendez-vous
Et j´ai gravé dans ma mémoire
Cette chambre au fond d´un couloir

Assis près d´une cheminée
J´ai vu quatre hommes se lever
La lumière était froide et blanche
Ils portaient l´habit du dimanche
Je n´ai pas posé de questions
A ces étranges compagnons
J´ai rien dit, mais à leurs regards
J´ai compris qu´il était trop tard

Pourtant j´étais au rendez-vous
Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup
Mais il ne m´a jamais revue
Il avait déjà disparu

Voilà, tu la connais l´histoire
Il était revenu un soir
Et ce fut son dernier voyage
Et ce fut son dernier rivage
Il voulait avant de mourir
Se réchauffer à mon sourire
Mais il mourut à la nuit même
Sans un adieu, sans un "je t´aime"

Au chemin qui longe la mer
Couché dans le jardin des pierres
Je veux que tranquille il repose
Je l´ai couché dessous les roses
Mon père, mon père

Il pleut sur Nantes
Et je me souviens
Le ciel de Nantes
Rend mon cœur chagrin

Quelques photographies

Barbara "la Dame en noir"
Barbara "la Dame en noir"
Barbara "la Dame en noir"

pour continuer à découvrir Barbara, voici une autre très grande chanson, avec des paroles exceptionnelles :

"Ma plus belle histoire d'amour"

(écrite non pas pour un homme comme on pourrait le penser, mais pour son public!)

"Ma plus belle histoire d'amour"

Du plus loin, que me revienne,
L´ombre de mes amours anciennes,
Du plus loin, du premier rendez-vous,
Du temps des premières peines,
Lors, j´avais quinze ans, à peine,
Cœur tout blanc, et griffes aux genoux,
Que ce furent, j´étais précoce,
De tendres amours de gosse,
Ou les morsures d´un amour fou,
Du plus loin qu´il m´en souvienne,
Si depuis, j´ai dit "je t´aime",
Ma plus belle histoire d´amour, c´est vous,

.

C´est vrai, je ne fus pas sage,
Et j´ai tourné bien des pages,
Sans les lire, blanches, et puis rien dessus,
C´est vrai, je ne fus pas sage,
Et mes guerriers de passage,
A peine vus, déjà disparus,
Mais à travers leur visage,
C´était déjà votre image,
C´était vous déjà et le cœur nu,
Je refaisais mes bagages,
Et poursuivais mon mirage,
Ma plus belle histoire d´amour, c´est vous,

.

Sur la longue route,
Qui menait vers vous,
Sur la longue route,
J´allais le cœur fou,
Le vent de décembre,
Me gelait au cou,
Qu´importait décembre,
Si c´était pour vous,

.

Elle fut longue la route,
Mais je l´ai faite, la route,
Celle-là, qui menait jusqu´à vous,
Et je ne suis pas parjure,
Si ce soir, je vous jure,
Que, pour vous, je l´eus faite à genoux,
Il en eut fallu bien d´autres,
Que quelques mauvais apôtres,
Que l´hiver ou la neige à mon cou,
Pour que je perde patience,
Et j´ai calmé ma violence,
Ma plus belle histoire d´amour, c´est vous,

.

Les temps d´hiver et d´automne,
De nuit, de jour, et personne,
Vous n´étiez jamais au rendez-vous,
Et de vous, perdant courage,
Soudain, me prenait la rage,
Mon Dieu, que j´avais besoin de vous,
Que le Diable vous emporte,
D´autres m´ont ouvert leur porte,
Heureuse, je m´en allais loin de vous,
Oui, je vous fus infidèle,
Mais vous revenais quand même,
Ma plus belle histoire d´amour, c´est vous,

.

J´ai pleuré mes larmes,
Mais qu´il me fut doux,
Oh, qu´il me fut doux,
Ce premier sourire de vous,
Et pour une larme,
Qui venait de vous,
J´ai pleuré d´amour,
Vous souvenez-vous?

.

Ce fut, un soir, en septembre,
Vous étiez venus m´attendre,
Ici même, vous en souvenez-vous?
A vous regarder sourire,
A vous aimer, sans rien dire,
C´est là que j´ai compris, tout à coup,
J´avais fini mon voyage,
Et j´ai posé mes bagages,
Vous étiez venus au rendez-vous,
Qu´importe ce qu´on peut en dire,
Je tenais à vous le dire,
Ce soir je vous remercie de vous,
Qu´importe ce qu´on peut en dire,
Je suis venue pour vous dire,
Ma plus belle histoire d´amour, c´est vous...

Lectorat de français de Iasi
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 13:31

En raison d'un très grand nombre de participants cette année, le gala de remise des prix pour le concours de poésie Echos francophones, initialement prévu le 19 mai, est reporté au vendredi 24 mai. Nous vous remercions de votre compréhension.

.

Cérémonie de remise des prix du concours Echos francophones

.

Nos chers participants au concours, les amoureux de la poésie et tous les amoureux de la langue française, sont dès à présent invités à la cérémonie de remise des prix de ce concours de poésie :

le 24 mai, à 18:30, à l'Institut français de Iasi (salle B. Fondane).

.

Le déroulement de la cérémonie :

Les Lauréats seront invités à faire un discours et à lire leurs créations. Des moments artistiques seront aussi prévus, et un petit banquet achèvera ce gala.

.

Le jury rendra publique la liste des Lauréats mercredi prochain.

.

Membres du jury :

Madame Liliana Fosalau, Prof. univ.dr. Faculté de Lettres, Université Al. I. Cuza.

Madame Cristina Iliescu, Responsable de la médiathèque de l'Institut français.

Mademoiselle Elena Thuault, Lectrice Université Al.I. Cuza - chargée de mission de coopération éducative. Scoop - Ambassade.

.

.

L'Equipe d'Echos francophones, constituée des Membres de L'ASFI et du Lectorat de français, remercie avec plaisir tous les participants pour leurs belles créations

Lectorat de français de Iasi
commenter cet article
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 20:20

Plus de 150 lycéens et étudiants sont venus à la journée spéciale du 24 avril à Iasi, réunissant des institutions et des entreprises francophones autour de la langue française et de l'emploi avec la langue française "Tu parles français ? Noi te angajam ! "

Participants : Institut français, Université AL. I. Cuza et Lectorat de français, ASFI, Franco-jobs, Véo finances, Capgemini et Dalkia.

présentation de 2 Master d'études francophones. Madame Simona Modreanu, directrice du Département de Littérature et langue françaises, Faculté de Lettres, Université Al. I. Cuza

présentation de 2 Master d'études francophones. Madame Simona Modreanu, directrice du Département de Littérature et langue françaises, Faculté de Lettres, Université Al. I. Cuza

des représentants d'entreprises qui cherchent des locuteurs francophones et qui offrent la formation professionnelle.

des représentants d'entreprises qui cherchent des locuteurs francophones et qui offrent la formation professionnelle.

L'institut français soucieux de l'emploi et des débouchés professionnels

L'institut français soucieux de l'emploi et des débouchés professionnels

Le programme de l'ASFI pour son beau festival de l'étudiant francophone

Le programme de l'ASFI pour son beau festival de l'étudiant francophone

Lectorat de français de Iasi
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 14:00

 

 

Khaled, "c'est la vie".

 

Khaled, de son vrai nom Khaled Hadj Brahim (en arabe : خالد حاج ابراهيم), dit également Cheb Khaled, est un chanteur algérien de raï, né à Oran le 29 février 1960. Il est connu du grand public sous le nom de scène Khaled. Il vit en France depuis 28 ans (il a émigré en 1985).

 

Seul le refrain de la chanson est en français. Les couplets sont en arable.


 

 

 

Lectorat de français de Iasi - dans musique
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 17:01

franco-job.JPGTU PARLES FRANÇAIS ? NOI TE ANGAJAM
Quand ?Mercredi 24 avril
Où ? Université Alexandru Ioan Cuza de Iasi et Institut français Iasi


Nous organisons une grande journée à Iasi sur une thématique :
parler français en Roumanie, les débouchés professionnels, car il est important de présenter aux élèves l'utilité de parler français pour leur avenir.

Les pays francophones offrent aux étudiants étrangers de nombreuses bourses d’étude, mais il faut également savoir que plus de 2.000 entreprises françaises et francophones déroulent leurs activités en Roumanie : plus de 2.000 possibilités d’emplois à la fin des études universitaires ou même pendant celles-ci.


Le mercredi 24 avril, l’Institut français de Iasi, le Lectorat français de Iasi et l’Université Al. I. Cuza, Franco-Jobs et l’Association des Etudiants Francophones de Iasi, vous invitent à cette journée spéciale,  avec les représentants de 3 entreprises francophones qui sont à la recherche de locuteurs francophones, Capgemini, Véo Finances et Dalkia, des entreprises basées à Iasi.


L’événement se déroulera toute la journée, pour les élèves (collégiens/lycéens) et étudiants. Différentes actions se feront dans plusieurs lieux.  Une conférence ouvrira la journée et réunira des acteurs de la francophonie à Iasi, avec des personnalités de la ville, des représentants de l’Institut français et des représentants des entreprises, pour donner des renseignements sur les offres d’emplois, sur les cours et les examens de français organisés par l’Institut français de Iasi... A partir de 13h15, des ateliers seront programmés pour apprendre les techniques de rédaction d’un CV et se préparer à un entretien d’embauche. A partir de 14h, au Lectorat de français, des rencontres seront possibles avec des professionnels qui utilisent le français dans leur travail (anciens étudiants, cadres en entreprises, enseignants...).

Programme :


• 11h00-13h00
 Salle « Ferdinand » :  Université « Alexandru Ioan Cuza ») : conférence-débat sur la langue française et l’emploi (invités : Madame Simona Modreanu, directrice du département francophone à l'Université AL. I. Cuza, représentants de l’Institut français de Iasi, représentants de Capgemini, Véo Finances et Dalkia, Franco-jobs...)


14h00-18h00 Lectorat de français/ espace francophone  : Espace rencontres avec des professionnels (conseils, témoignages pour trouver un emploi)


13h15-13h45 salle Fondane, Institut français : Atelier (première partie) : « Comment rédiger un CV » (invitée : Cristina Firon, Franco-Jobs)
13h45-14h30 salle Fondane, Institut français : Atelier (deuxième partie) : « L’entretien d’embauche » (invitée : Cristina Firon, Franco-Jobs)



 

18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 13:55

deuxieme-cafe-litteraire-pour-Echos-francophones.jpg

 

cafe-lecture-2.jpg

 

 

deuxieme-cafe.-Photo-groupe.jpg

Lectorat de français de Iasi - dans prix et concours
commenter cet article
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 19:41

APPEL A CANDIDATURE - Prix du jeune journaliste francophone 2013

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) organise en partenariat avec l’Ambassade de France, la Délégation Wallonie Bruxelles, la Faculté de Journalisme et de Sciences de la Communication de l’Université de Bucarest ainsi que Lepetitjournal.com de Bucarest et le magazine Regard, la 5e édition du concours de journalisme intitulé "Prix du jeune journaliste francophone". Ce Prix destiné à la jeunesse a pour but de découvrir et d’encourager des jeunes talents journalistiques s’exprimant en français. Il n’est pas réservé exclusivement aux étudiants en journalisme.


image.jpgLe "Prix du jeune journaliste francophone" s’adresse à toute personne âgée de 18 à 28 ans résidant en Roumanie.
Un jury composé des représentants des organisateurs, incluant des spécialistes en matière de média, sélectionnera le meilleur article. Le 1er Prix est un chèque de 1500 Ron et un diplôme. Chaque participant  pourra aussi accéder gratuitement pendant un an au Magazine Regard. Le Prix sera décerné à Bucarest au deuxième semestre de l’automne 2013.
Le formulaire d’inscription et le règlement du prix sont téléchargeables sur le site Internet : 
www.fjsc.unibuc.ro 


Les candidatures doivent être envoyées en ligne au plus tard le 1er juillet  2013 (minuit).

 

Plus d’informations :
Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) 
Antenne régionale pour les pays de l'Europe centrale et orientale (APECO) 
1-3, boulevard Schitu Magureanu, 
050025 Bucarest - Roumanie 
Téléphone   : + 4021 314 97 78 
Télécopieur : + 4021 314 96 17
Courriel : apeco@francophonie.org  

Lectorat de français de Iasi - dans prix et concours
commenter cet article
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 15:18

Deuxième café littéraire

 

programme

  (évènement culturel avec traduction bilingue)

- débat sur la poésie (avec traduction bilingue)

- lectures de poèmes en français et en roumain

- moments artistiques (chansons et musique)


cafe-litteraire-2.jpg.

vendredi 12 avril. 18h30. librairie Carturesti (Iulius Mall)

 

Venez nombreux, par goût de la poésie ou par curiosité !

 

            " La plus grande vertu de l'Homme est la curiosité " Anatole France

 

 

Présentation

  • : Lectorat de français de Iasi
  • Lectorat de français de Iasi
  • : pages franco-roumaines du Lectorat de français de la faculté de Lettres de la magnifique ville de Iasi, pour discuter, se cultiver, partager et s'informer des activités francophones...
  • Contact

Recherche