Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 17:01

franco-job.JPGTU PARLES FRANÇAIS ? NOI TE ANGAJAM
Quand ?Mercredi 24 avril
Où ? Université Alexandru Ioan Cuza de Iasi et Institut français Iasi


Nous organisons une grande journée à Iasi sur une thématique :
parler français en Roumanie, les débouchés professionnels, car il est important de présenter aux élèves l'utilité de parler français pour leur avenir.

Les pays francophones offrent aux étudiants étrangers de nombreuses bourses d’étude, mais il faut également savoir que plus de 2.000 entreprises françaises et francophones déroulent leurs activités en Roumanie : plus de 2.000 possibilités d’emplois à la fin des études universitaires ou même pendant celles-ci.


Le mercredi 24 avril, l’Institut français de Iasi, le Lectorat français de Iasi et l’Université Al. I. Cuza, Franco-Jobs et l’Association des Etudiants Francophones de Iasi, vous invitent à cette journée spéciale,  avec les représentants de 3 entreprises francophones qui sont à la recherche de locuteurs francophones, Capgemini, Véo Finances et Dalkia, des entreprises basées à Iasi.


L’événement se déroulera toute la journée, pour les élèves (collégiens/lycéens) et étudiants. Différentes actions se feront dans plusieurs lieux.  Une conférence ouvrira la journée et réunira des acteurs de la francophonie à Iasi, avec des personnalités de la ville, des représentants de l’Institut français et des représentants des entreprises, pour donner des renseignements sur les offres d’emplois, sur les cours et les examens de français organisés par l’Institut français de Iasi... A partir de 13h15, des ateliers seront programmés pour apprendre les techniques de rédaction d’un CV et se préparer à un entretien d’embauche. A partir de 14h, au Lectorat de français, des rencontres seront possibles avec des professionnels qui utilisent le français dans leur travail (anciens étudiants, cadres en entreprises, enseignants...).

Programme :


• 11h00-13h00
 Salle « Ferdinand » :  Université « Alexandru Ioan Cuza ») : conférence-débat sur la langue française et l’emploi (invités : Madame Simona Modreanu, directrice du département francophone à l'Université AL. I. Cuza, représentants de l’Institut français de Iasi, représentants de Capgemini, Véo Finances et Dalkia, Franco-jobs...)


14h00-18h00 Lectorat de français/ espace francophone  : Espace rencontres avec des professionnels (conseils, témoignages pour trouver un emploi)


13h15-13h45 salle Fondane, Institut français : Atelier (première partie) : « Comment rédiger un CV » (invitée : Cristina Firon, Franco-Jobs)
13h45-14h30 salle Fondane, Institut français : Atelier (deuxième partie) : « L’entretien d’embauche » (invitée : Cristina Firon, Franco-Jobs)



 

Repost 0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 15:18

Deuxième café littéraire

 

programme

  (évènement culturel avec traduction bilingue)

- débat sur la poésie (avec traduction bilingue)

- lectures de poèmes en français et en roumain

- moments artistiques (chansons et musique)


cafe-litteraire-2.jpg.

vendredi 12 avril. 18h30. librairie Carturesti (Iulius Mall)

 

Venez nombreux, par goût de la poésie ou par curiosité !

 

            " La plus grande vertu de l'Homme est la curiosité " Anatole France

 

 

Repost 0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 00:27

L'Institut français organise régulièrement des "lectures croisées". 

 

Qu'est-ce que des "lectures croisées" ? 

C'est une lecture d'une oeuvre française, en français et en roumain (donc avec une traduction), avec une petite analyse et une petite discussion après la lecture.

Cela permet de découvrir un auteur et un livre français connus. 

 

20 février s (1)


Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 13:31

"La forêt de Mogari" de Naomi Kawase

Mercredi 16 janvier à 18h00
Salle « B. Fondane », Institut français de Iasi
Co-production franco-japonaise ; Drame ; 2007 ; 97 min. ; Sous-titres en roumain
Grand Prix du Jury au Festival de Cannes 2007
Séance TOUT PUBLIC
ENTREE LIBRE


Machiko, encore affecté par la mort de son fils, commence son nouveau travail d’aide-soignante dans un établissement situé en pleine nature et accueillant des personnes âgées. Elle y rencontrera Shigeki qui, depuis la mort de sa femme, assiste à des apparitions lumineuses. C'est ainsi que les deux protagonistes vont se retrouver perdus dans la forêt de Mogari pour se retrouver face à leurs émotions et leur souffrance.

Diplômée de l’Ecole de photographie d'Osaka, Naomi Kawase réalise plusieurs courts-métrages et moyens-métrages documentaires et autobiographiques, dont « Dans ses bras » (1992), sur la recherche de son père, qui a abandonné sa famille quand elle était jeune. Ce film lui vaut le Premier Prix d’encouragement du Festival Forum de l’image de Tokyo.
Quatre ans plus tard, Naomi Kawase réalise son premier long métrage, « Suzaku », situé dans sa province natale de Nara, et qui lui permet de remporter la Caméra d’or au Festival de Cannes 1997. Elle retourne à Nara en 2000 pour « Hotaru » après un détour expérimental avec « Kaléidoscope », qui évoque sa collaboration avec le photographe Arimoto Shinya. En 2003, elle s’accorde un petit rôle dans « Shara », présenté en Compétition officielle au 56ème édition du Festival de Cannes. Le film lui vaut une reconnaissance internationale. Cannes est un théâtre qui lui réussit bien puisque « La Forêt de Mogari », son quatrième long-métrage de fiction, reçoit le Grand Prix du jury lors de la 60ème édition du Festival (2007).

 


Cine-descoperire: „Padurea Mogari” de Naomi Kawase
Miercuri, 16 ianuarie, ora 18.00
Sala „B. Fondane”, Institutul francez Iasi
Coproductie franco-japoneza
Drama; 2007; 97 min.; SUBTITRARE IN ROMANA
Marele Premiu al Juriului la Festivalul de la Cannes 2007
Proiectie destinata PUBLICULUI LARG
INTRAREA LIBERA


Afectata inca de moartea fiului ei, Machiko incepe sa lucreze ca ingrijitoare intr-un centru pentu persoane in varsta, aflat in mijlocul naturii. Il intalneste aici pe Shigeki care, de la moartea sotiei sale, vede aparitii luminoase. Cei doi protagonisti se vor trezi in felul acesta pierduti in padurea Mogari, pentru a se regasi fata in fata cu emotiile si suferintele lor.

Absolventa a Scolii de Fotografie din Osaka, Naomi Kawase realizeaza mai multe scurt- si mediu-metraje documentare si autobiografice, dintre care amintim: „Dans ses bras” (1992), in care vorbeste despre cautarea tataului sau, care si-a abandonat familia pe cand ea era tanara. Acest film i-a adus Premiul de incurajare la Festivalul Forumului imaginii de la Tokyo. Patru ani mai tarziu, Naomi Kawase realizeaza primul ei lung-metraj, „Suzaku”, a carui actiune are loc in regiunea ei natala, Nara, si care ii aduce premiul Camera de aur la Festivalul de la Cannes in 1997. Se intoarce in Nara in 2000 pentru a realiza filmul „Hotaru”, dupa „Kaléidoscope”, un film experimental, care evoca colaborarea sa cu fotograful Arimoto Shinya. In 2003 joaca un mic rol in „Shara”, prezentat in competitia oficiala a celei de-a 56-a editie a Festivalului de la Cannes. Filmul ii aduce recunoasterea internationala. Cannes ii poata noroc, pentru ca „Padurea Mogari”, al patrulea ei lung-metraj de fictiune, primeste Marele Premiu al Juriului la cea de-a 60-a editie a Festivalului (2007).

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 13:24

"L'hiver en Moldavie"

Exposition de peintures naïves et masques réalisée par le Centre pour la Préservation et la Promotion de la Culture Traditionnelle Iasi, en partenariat avec l’Institut français Iasi, dans le cadre du projet « Traditions roumaines – culture européenne »
Artistes : les peintres Ioan Maric, Catinca Popescu, Constantina Voicu, Gheorghe Boanca, Gheorghe Ciobanu, Lucica Ciobanu, Costel Iftinchi, Maria Lupu, Calistrat Robu, Paula Iacob, Maricela Istrate, Costica Onuta, et les créateurs de masques Bogdan Barzu et Constantin Curecheriu.
Du 7 janvier au 9 février, Institut français Iasi
Vernissage: Mercredi 16 janvier à 17h00
Invité : Valentin Ciuca (critique d’art)


L’exposition, qui en est déjà à sa quatrième édition, présente les œuvres des peintres naïfs des départements de Iasi, Bacau et Vaslui, importants centres d’art naïf de Roumanie. Les œuvres offrent, en général, l’image du village roumain pendant les Fêtes de Noël et du Nouvel An, quand les coutumes d’hiver deviennent le point central de la vie de la communauté. Pour une illustration complète de la beauté des coutumes d’hiver dans la région de la Moldavie, on présente aussi dans ce cadre des masques réalisés par les maitres populaires Bogdan Barzu et Constantin Curecheriu.

« L’art naïf est étroitement lié à l’art populaire, parce qu’il garde les caractéristiques traditionnelles de la civilisation paysanne authentique. La plupart des peintres naïfs ont passé leur enfance à la campagne, étant attirés par l’image du paysan roumain, par ses préoccupations, par les beautés et les joies qui l’ont entouré. Ces artistes sensibles évoquent avec nostalgie la vie du village d’antan, en le transformant en images de contes de fées, pour leur joie et celle des amateurs de la peinture naïve. » (Prof. Adrian Ardeleanu, directeur du Centre Départemental pour la Préservation et la Promotion de la Culture Traditionnelle Iasi)

 

 

Expozitie de pictura naiva si masti realizata de Centrul Judetean Pentru Conservarea si
Promovarea Culturii Traditionale Iasi in parteneriat cu Institutul francez Iasi, in cadrul
proiectului „Traditii romanesti – cultura europeana”
Artisti: pictorii Ioan Maric, Catinca Popescu, Constantina Voicu, Gheorghe Boanca, Gheorghe Ciobanu, Lucica Ciobanu, Costel Iftinchi, Maria Lupu, Calistrat Robu, Paula Iacob, Maricela Istrate, Costica Onuta si creatori de masti Bogdan Barzu si Constantin Curecheriu.
7 ianuarie-9 februarie 2013
Institutul francez Iasi
Vernisaj: Miercuri, 16 ianuarie 2013, ora 17.00
Prezinta: criticul de arta Valentin Ciuca


Expozitia, aflata la cea de-a patra editie, prezinta lucrari ale pictorilor naivi din judetele Iasi, Bacau si Vaslui, importante centre de arta naiva din Romania. Lucrarile pictorilor aduc, in general, imaginea satului romanesc din perioada Sarbatorilor de Craciun si Anul Nou, unde datinile si obiceiurile de iarna cuceresc viata intregii comunitati. Pentru o ilustrare cat mai completa a frumusetii obiceiurilor de iarna din zona Moldovei, in expozitie sunt prezentate si masti realizate de mesterii populari Bogdan Barzu si Constantin Curecheriu.

„Arta naiva este strans legata de arta populara, deoarece pastreaza caracteristile traditionale ale civilizatiei taranesti autentice. Multi dintre pictorii naivi si-au petrecut copilaria in lumea satului, fiind atrasi de imaginea taranului roman, de preocuparile lui, de frumusetile si de bucuriile care l-au inconjurat. Acesti artisti sensibili evoca cu nostalgie viata satului de odinioara transformand-o in imagini de basm, spre bucuria lor si a celor care iubesc pictura naiva.” (Prof. Adrian Ardeleanu, directorul Centrului Judetean Pentru Conservarea si Promovarea Culturii Traditionale Iasi)

Repost 0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 18:12

Affiche Goncourt m

 

« A quoi sert un prix littéraire? Le Goncourt et les prix littéraires français »
Conférence du professeur Francis CLAUDON
Modératrice : Prof. univ. dr. Marina MURESANU
Mardi 4 décembre à 16h00
Salle « B. Fondane », Institut français Iasi
ENTREE LIBRE


A quoi servent  les prix littéraires aujourd’hui ? Ont-ils la même valeur symbolique qu’avant ? Quels sont les prix littéraires français ? Qui sont les lauréats 2012 des prix littéraires français ? A qui a-t-on décerné récemment le prestigieux Prix Goncourt ? 
Voici seulement quelques questions auxquelles Francis CLAUDON, professeur émérite à l´Université Paris-Est, et professeur à l´Université de Vienne répondra mardi prochain lors d’une conférence intitulée « A quoi sert un prix littéraire. Le Goncourt et les prix littéraires français ». L’événement se tiendra dans la salle « B. Fondane » de l’Institut français de Iasi et l’entrée sera libre.

Comparatiste, spécialiste du XIXème siècle, Francis CLAUDON est spécialiste des rapports de la littérature avec les arts et la musique et de l´histoire littéraire comparée. Il a été souvent invité en Roumanie ou il a eu plusieurs cotutelles de thèses. Son séminaire de l´an dernier a répondu à la question suivante : « Qu´est-ce qui rend un écrivain « mondial » : les Prix y contribuent-ils? ». Voici une autre question à laquelle nous attendons une réponse le mardi 4 décembre à partir de 16h00.

 

„La ce este bun un premiu literar? Goncourt-ul si premiile literare franceze”
Conferinta sustinuta de profesorul Francis CLAUDON
Moderatoare: Prof. univ. dr. Marina MURESANU
Marti, 4 decembrie, ora 16.00
Sala „B. Fondane”, Institutul francez Iasi
INTRAREA LIBERA


La ce sunt bune premiile literare in ziua de azi? Si-au pastrat valoarea simbolica de alta data? Care sunt premiile literare franceze? Cine sunt laureatii 2012 ai premiilor literare franceze? Cui i-a fost decernat recent prestigiosul Premiu Goncourt?
Iata doar cateva intrebari la care Francis CLAUDON, profesor emerit la Universitatea Paris-Est si profesor la Universitatea din Viena va raspunde martea viitoare in cadrul unei conferinte intitulate „La ce este bun un premiu literar? Goncourt-ul si premiile literare franceze”. Evenimentul va avea loc in sala „B. Fondane” a Institutului francez din Iasi, iar intrarea va fi libera.

Comparatist, cu o activitate centrata pe secolul al XIX-lea, Francis CLAUDON este specialist in raporturile literaturii cu artele si muzica si in istoria literara comparata. A fost invitat adesea in Romania unde a coordonat mai multe teze de doctorat in cotutela. Seminarul de anul trecut a raspuns urmatoarei intrebari: „Cum poate capata un scriitor o anergura „mondiala”: contribuie si premiile la aceasta?”. Iata o alta intrebare la care asteptam un raspuns marti, 4 decembrie, de la ora 16.00.
Repost 0
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 20:49

L-Artiste_affiche-copie-1.jpg

Ciné-découverte :  The Artist  


Lundi 26 novembre à 18 heures

salle Benjamin Fondane

Réalisateur : Michel Hazanavicius

2011. 100 min.  film muet en noir et blanc
César et Oscar du Meilleur Film 2012

Oscar du meilleur acteur pour Jean Dujardin


Séance Tout Public
ENTREE LIBRE

 

Hollywood 1927. George Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l’oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars. Ce film raconte l’histoire de leurs destins croisés, ou comment la célébrité, l’orgueil et l’argent peuvent être autant d’obstacles à leur histoire d’amour.



Cine-descoperire: „the Artist” de Michel Hazanavicius
Luni, 26 noiembrie, ora 18.00
2011; 100 min.; film mut, alb-negru
César si Oscar pentru Cel mai bun film 2012
Proiectie destinata publicului larg
INTRAREA LIBERA


Hollywood 1927. Viata i-a suras lui George Valentin, vedeta a cinematografului mut. Aparitia filmelor vorbite il arunca in uitare. Tanara figuranta Peppy Miller insa va fi propulsata pe firmamentul starurilor . Filmul spune povestea intalnirii destinelor acestora si pe aceea in care celebritatea, orgoliul si banii se dovedesc a fi tot atatea obstacole in calea iubirii lor.

 


 
Repost 0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 19:13

Lectures-croisees_27_novembre.jpg

Repost 0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 18:26
Lectures croisées 7 novembre (1)Lectures croisées : « Kosaburo, 1945 » de Nicole Roland (premier roman)
Mercredi 7 novembre à 18h00

Institut français de Iasi, Médiathèque « Charlotte Sibi »

Invités : Elena Thuault (lectrice de français à l’Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iasi) et Octavian Jighirgiu (comédien, professeur à l’Université des Arts « George Enescu » de Iasi, Faculté de Théâtre)

ENTREE GRATUITE

« La sensibilité japonaise résonne à chaque page de ce roman. Une plume poétique. Un premier roman réussi et joliment écrit. L'auteur y évoque avec force et pudeur les liens, particulièrement douloureux qui, notamment par le truchement de la guerre, unissent la jeunesse à la mort. » (Blaise de Chabalier, « Le Figaro Littéraire »)

Nicole Roland
 est professeur de lettres en classe de terminale à Namur en Belgique. Elle a créé un théâtre universitaire et l’a animé durant vingt ans. Son premier roman, « Kosaburo, 1945 » (Editions Actes-Sud), a reçu le Prix Première 2011. Elle a publié cette année à la même maison d’édition son deuxième roman, « Les veilleurs de chagrin ».
Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 10:28

24 octobre, de 9:00 à 20:00

 

Ziua-portilor-deschise_fata--2-.jpg

 

Comme chaque année, cette journée sera l’occasion pour les étudiants de visiter l’Institut français et plus particulièrement sa Médiathèque qui offrira ce jour-là des abonnements à prix réduits :

13 lei pour 6 mois et 26 lei pour 12 mois. Pour faciliter l’inscription un formulaire peut être téléchargé et complété à l’avance par les étudiants.

 

Egalement au programme de la journée : projection de films sur la France toute la  journée .

A 16:00 : projection des courts métrages « Courts de récré » (sous-titrés en français) et à 18:00 projection du film « La tête en friche » (de Jean Becker, avec Gérard Depardieu, sous-titré en français).

Une présentation de Campus France sera également faite aux étudiants.

 

Tous les francophones sont attendus nombreux le 24 octobre à la médiathèque pour cette fête du livre, des magazines, de la musique et du cinéma français !

 

 

Pour faciliter l'inscription, un formulaire peut être rempli avant par les étudiants. Vous pouvez trouver des formulaires à l'Institut Français ou au Lectorat.

cliquez sur le formulaire pour l'agrandir.

formulaire portes ouvertes

 

Pour tous renseignements, contactez le secrétariat de l'Institut Français de Iasi : 0232 267 637

Repost 0

Présentation

  • : Lectorat de français de Iasi
  • Lectorat de français de Iasi
  • : pages franco-roumaines du Lectorat de français de la faculté de Lettres de la magnifique ville de Iasi, pour discuter, se cultiver, partager et s'informer des activités francophones...
  • Contact

Recherche